Faites attention avec l’utilisation du Bitcoin !

Bitcoin est une monnaie virtuelle aujourd’hui de plus en plus utilisée par les internautes. Mais la plupart du temps, cette monnaie virtuelle est utilisée sans aucune précaution.

Le Bitcoin, une monnaie numérique qui inquiète

Plus précisément, le Bitcoin est une monnaie virtuelle que les internautes qui ne veulent pas avoir recours aux monnaies ayant cours légal, comme le dollar ou l’euro, utilise pour échanger des biens et des services.

Il s’agit d’un nouvel argent liquide sur Internet, car il permet de payer un correspondant par la voie électronique, sans être obligé de passer par une banque, et donc sans laisser de trace. Mais c’est justement cet aspect qui pourrait favoriser les activités illicites ou le financement du terrorisme…

Vous êtes une TPE / PME et vous souhaitez bénéficier des services d'une équipe de juristes par téléphone ?
Contactez un conseiller au 09 74 73 12 13 Aides juridiques rapides et sures Prix d'un appel local

La commission des finances du Sénat a donc organisé une audition conjointe, pour mieux appréhender les enjeux liés au développement de la nouvelle monnaie numérique Bitcoin. Des représentants du Ministère de l’Économie et des finances, de la Banque de France, des professionnels et des experts de cette nouvelle monnaie virtuelle ont été entendus à cette occasion.

Pourquoi faut-il se méfier du Bitcoin ?

Mais la Banque de France avait déjà consacré une note au développement du Bitcoin depuis le mois de décembre 2013, en mettant en garde les utilisateurs du Bitcoin. Selon la Banque de France,

Attention, cette page a été mise à jour le 26-02-2014.
  • Le Bitcoin est une monnaie non régulée, qui n’offre de ce fait aucune garantie ;
  • De par son caractère anonyme, le Bitcoin favorise le contournement des règles relatives à la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ;

Même si le Bitcoin ne remplit pas à ce jour les conditions pour devenir un support d’investissement crédible, et donc un risque pour la stabilité financière mondiale, cette monnaie numérique représente toutefois un risque financier certain pour les acteurs qui le détiennent. En effet, le caractère volatil du Bitcoin n’est plus à démontrer.

Afin de mieux encadrer les risques liés au développement du Bitcoin, la Banque de France a proposé des pistes. Ainsi, la régulation des activités de conversion de cette monnaie virtuelle contre une autre monnaie ayant un cours légal, doit être envisagée, et les premières propositions devraient intervenir dans les mois à venir.