Comment calculer le montant d’un préjudice ?

Il arrive parfois que dans un contrat de type professionnel et qui n’a pas ou a été mal exécuté, l’on demande réparation pour le préjudice subi. C’est ce qu’on appelle demande de réparation pour dommages et intérêts. Il est possible de se faire également réparer pour le préjudice subi lors d’un accident ou en étant victime d’un délit ou d’un crime.

Comment ce préjudice pour déterminer les dommages et intérêts est-il calculé ?

Comment calculer le montant d’un préjudiceLa procédure permettant de fixer le montant des dommages et des intérêts est tout d’abord entreprise entre les deux parties. C’est ce qu’on appelle la procédure amiable, car c’est la décision du montant est fixé d’un commun accord.

Dans le cas où les deux parties ne tombent pas d’accord sur le montant des dommages et intérêts, il est possible de saisir un tribunal pour le déterminer. C’est ainsi que l’on parle de procédure judiciaire, où la victime propose un montant permettant de compenser le préjudice et que c’est à un juge de fixer ce montant et d’y condamner la partie adverse pour verser ces dommages et ces intérêts. Il est également possible de demander au juge des conditions d’exécution du versement de ce montant, sous la forme d’astreinte. Cette astreinte oblige le débiteur de régler les dommages et intérêts sous un certain délai, et dans le cas où ce délai n’est pas respecté, une somme supplémentaire devra être payée pour chaque retard.

Comment le montant du préjudice (dommages et intérêts) est-il versé ?

Il est possible de régler le montant de la réparation sous deux formes, soit en forme de capital (qui est un montant réglé en une seule fois), soit en forme de rente (c’est-à-dire que selon la périodicité définie, un montant est réglé et il peut être indexé selon le coût de la vie).

Toutefois, il existe des cas où le débiteur de cette somme (les dommages et intérêts) n’est pas une personne condamnée par la justice, mais juste une partie qui a fixé d’un commun accord la somme à verser, dans ce cas, il est possible de se faire recouvrer les dommages et les intérêts par un juge civil (qui fera une injonction de payer, forçant celui-ci à régler cette somme) ou un huissier (qui procédera carrément à une saisie), ou à une commission d’indemnisation des victimes, pour les cas relevant du domaine pénal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.