La discrimination

Nous allons parler d’un acte inégal dans le domaine civil, il s’agit de la discrimination.

Définition juridique de la discrimination

La discrimination est considérée comme un traitement inégal concernant différents critères d’ordre géographique, par exemple, mais aussi à un critère d’ordre ethnique ou racial. D’autres inégalités concernant les traits génétiques (et même l’apparence physique comme les petits, les chauves…), les handicapés ou les malades peuvent constituer des critères discriminants.

On peut aussi retrouver d’autres cas qui peuvent faire l’objet de poursuite pour discrimination comme par exemple la politique, le sexe (les femmes sont tenues à l’écart) et l’orientation sexuelle (les homosexuels sont souvent marginalisés).

D’autres critères de discrimination peuvent également être punis par la loi, à savoir la situation familiale (les célibataires par exemple), l’âge, les mœurs et même le nom de famille.

Ainsi à cause de l’un des critères que nous venons de voir précédemment, une situation est défavorable à une personne dans un milieu professionnel. En clair, il s’agit d’un traitement inégalitaire d’une victime à cause de l’un de ses critères discriminants que nous venons de citer.

Il faut tenir compte de la mise à jour de cette page, le 24-10-2013.

Cas de la discrimination légale et autorisée

Une discrimination peut être positive et autorisée si cela permet de répondre à un objectif permettant de rééquilibrer des situations professionnelles. On peut citer par exemple les formations des jeunes, les contrats de travail aidés, les améliorations et des dispositions destinées aux handicapés (toilettes pour handicap).

On peut aussi autoriser la discrimination dans le cas où la situation professionnelle l’exige.

Dans le domaine cinématographique, on ne pourra recruter qu’une femme pour interpréter le rôle d’un personnage féminin, ou encore une discrimination pour favoriser l’un ou l’autre sexe pour un travail exclusivement destiné à un homme ou une femme (par exemple, recruter une masseuse dans un centre de massage réservé aux femmes).

Dans quels genres de situation peut-on parler de discrimination ?

Curieusement, la discrimination n’est pas forcément appliquée dans le domaine professionnel (recrutement, formation, conditions de travail, promotion, rémunération…), mais aussi dans le domaine de l’éducation (inscriptions, admission, évaluation…), et également dans la vie sociale et de tous les jours (accès au logement, salle de fêtes, santé, crédit et assurance).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.