L’usage du téléphone mobile durant le décollage et l’atterrissage est autorisé

Il n’y a pas longtemps, il était strictement interdit d’utiliser son téléphone mobile lors du décollage ou de l’atterrissage d’un avion. Aujourd’hui, il est désormais possible d’utiliser son téléphone dans l’avion, même lorsque celui-ci décolle ou atterrit.

Utiliser son mobile durant les phases sensibles de vol

Depuis la fin du mois de novembre dernier, il est possible d’utiliser son smartphone ou son lecteur MP3 durant le décollage et l’atterrissage d’un avion. L’agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a en effet publié un communiqué sur le sujet. Cela permettrait notamment aux passagers anxieux de pouvoir écouter de la musique afin de se détendre, pendant ces phases sensibles de vol de l’appareil.

Les conditions d’utilisation du téléphone à bord de l’avion

Mais l’utilisation du téléphone à bord de l’avion durant le décollage et l’atterrissage est possible seulement sous certaines conditions :

Attention, cette page a été mise à jour le 11-12-2013.
  • lors des deux phases de vol (le décollage et l’atterrissage), les appareils concernés doivent se trouver en mode « avion ». Ainsi, il ne sera pas possible de téléphoner ;
  • l’utilisation des appareils électroniques plus volumineux comme les ordinateurs portables reste interdite.

Aussi, ce changement de règlement serait uniquement applicable dans les avions européens. Mais l’EASA réfléchit déjà à la possibilité d’autoriser l’utilisation des téléphones portables durant la phase de vol, afin de passer des appels.

Pourquoi permettre l’utilisation de téléphone dans l’avion ?

Plusieurs raisons ont poussé l’agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) à publier ce communiqué. En effet, nombreuses sont les personnes qui souhaitent utiliser leur téléphone mobile durant les voyages en avion, et il y a aussi le désir d’adapter les nouvelles technologies aux contraintes informatiques et électroniques des avions. Dans tous les cas, il faut toujours rester très attentif aux consignes de sécurité données par le personnel de bord, et toujours suivre les instructions (consigne d’extinction des appareils électroniques en cas de fortes perturbations par exemple), parce que la sécurité reste toujours la priorité.