Un site Internet et un dépliant pour mieux transmettre son entreprise

Les chefs d’entreprise disposent aujourd’hui d’un site Internet et d’un dépliant, afin qu’ils puissent mieux anticiper leur succession.

L’objectif de la mise en place du dispositif

Près de 60 000 très petites entreprises sont à transmettre ou à reprendre chaque année. Cette situation est notamment due au départ à la retraite de leur dirigeant. Dans ce cadre, le Ministère de l’artisanat, du Commerce et du Tourisme a mis en place un « kit transmission d’entreprise », composé d’un site Internet et d’un dépliant, dans le but d’aider ces dirigeants à mieux comprendre certaines règles relatives à la transmission de leur bien.

Bienvenue sur le site Transmettre mon Entreprise

Egalement disponible en ligne, le dépliant d’information est diffusé à tous les dirigeants d’entreprises commerciales et artisanales âgés de 57 ans et plus, par le Régime social des indépendants.

En ce qui concerne le site Internet, il répertorie toutes les étapes clés à connaître afin d’appréhender la transmission de l’entreprise dans de bonnes conditions. Ainsi, ce portail apporte des informations et des conseils personnalisés sur l’aide au diagnostic, sur le choix du cadre juridique et fiscal, sur les modes de financement… Transmettre mon Entreprise offre en effet, un outil de diagnostic, des contacts professionnels, une aide pour trouver le repreneur, des liens vers les documents de référence… et les conseils nécessaires pour un passage de témoin réussi.

Les avantages du « kit transmission d’entreprise »

La transmission des entreprises devrait s’effectuer de manière plus aisée désormais, grâce à ces deux outils mis en place par le gouvernement. Les commerces de proximité, ainsi que les savoir-faire artisanaux devraient également perdurer.

Selon la Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, Sylvia Pinel, « Réussir la transmission de nos entreprises est un véritable enjeu des dix prochaines années : environ 630 000 entreprises pourraient changer de mains. Or aujourd’hui une part importante des entreprises susceptibles d’être transmises finit par fermer faute de repreneurs. De nombreux outils sont à la disposition des chefs d’entreprises pour les accompagner dans leurs démarches et réussir cette transmission. Le gouvernement souhaite donc mettre en valeur ces dispositifs, pour qu’ils soient mieux connus et plus faciles d’utilisation pour une meilleure anticipation des départs à la retraite. C’est un enjeu essentiel, car la reprise d’entreprises est une autre façon d’entreprendre pour des jeunes qui souhaitent se lancer, avec de très bons taux de réussite. C’est là tout le sens de ma démarche et la raison pour laquelle j’ai fait de la transmission des entreprises une priorité de mon action. »